Dernière rencontre avec Max Jacob - carnet n°3 Agrandir

Dernière rencontre avec Max Jacob - carnet n°3

Edmond-Maurice Pérot

Plus de détails

D3

Disponibilité : en stock

50,00 €

Dernière rencontre avec Max Jacob - 1-3 septembre 1943, de Edmond-Maurice Pérot / Estampe en frontispice signée de l'auteur
Edition limitée : 100 exemplaires numérotés

Carnet des Sept Collines n°03
Format 12 x 23 cm
52 pages
ISBN 2-907410-72-5

Edmond-Maurice Pérot, artiste né en 1907, a cotoyé à maintes reprises le poète. Il a réalisé plusieurs portraits de Max Jacob, visibles au musée des Beaux-Arts d’Orléans.
“Le frontispice rappelle un certain nombre d’éléments touchant Max Jacob : “La Côte”, bretonne, pour le pays natal et pour l’un des tout premiers ouvrages de Max Jacob “En vente chez l’auteur” ; une peinture de Picasso son ami intime ; la basilique de Saint Benoît sur Loire ; “le Cornet à dés”, ouvrage capital dans l’œuvre du poète et d’exception dans la littérature du XXe siècle ; les dés qui s’échappent du cornet sont marqués du mot Jésus pour évoquer sa conversion ; enfin, semblant sortir du crâne, une plante sauvage, fleurissant en forme d’ombrelle d’un bout à l’autre de la Loire, ce fleuve majestueux, au bord duquel vécurent princes bâtisseurs et poètes, de Charles d’Orléans, Ronsard, Du Bellay, “du pauvre Villon” à celui que nous avons voulu honorer dans cet ouvrage.”
E.-M. Pérot