Pierre Soulages, brou de noix Agrandir

Pierre Soulages, brou de noix

Bruno Duborgel

Plus de détails

P19

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

19,00 €

Ajouter au panier

Pierre Soulages, brou de noix, de Bruno Duborgel

Collection Les Sept Collines n°7
Format 15 x 23 cm
120 pages
ISBN 978-2-35575-053-3
ISSN 1294-050X

“Des goudrons transversaux fendus ou longés de lames de lumière portée à blanc, et, dans l’écartement des planches de nuit compacte, les vibrations d’une vaste plage brune habitée de clartés naissantes ou en train de se retourner en assombrissements : au mur accrochée, grave et éclatante, une plaque picturale, l’entièreté solitaire d’une peinture nue, secrète, sereine et énergique, forte d’une architecture interne d’étagement légèrement disloqué : une puissance d’effraction, une présence d’inconnu : un Brou de noix (2001-1) sur papier marouflé sur toile, de Pierre Soulages, saisit sans préalables le regard désormais emporté et hanté par cet objet de sa haute émotion.[...]”

Le parcours artistique de Pierre Soulages (né à Rodez, en 1919) s’étend sur quelque soixante ans. Celui qui sera souvent désigné “peintre du noir”, et qui se qualifie, beaucoup plus justement, “peintre de la lumière”, présente dès son enfance des signes lointainement annonciateurs de son identité artistique. En 1938-39 il découvre la peinture moderne (Picasso, Cézanne), il est admis à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris, mais n’y reste pas, déçu par le type d’enseignement qui y est dispensé. Durant l’Occupation il fréquente le musée Fabre et l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier, et en 1942 il devient provisoirement viticulteur pour échapper au Service du Travail Obligatoire. Le trajet artistique de Pierre Soulages est d’une ampleur, d’une fécondité et d’une variété impressionnantes : plus de 1200 peintures sur toiles, des centaines de peintures sur papier, d’eaux-fortes, lithographies et sérigraphies, sans oublier les bronzes, tapisseries, décors de théâtre et ballet, verrière en dalles de verre, mur de céramique, et la création magistrale de vitraux pour les 104 fenêtres de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques...